Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 17:09

Depuis sa création, la branche éco-citoyenne des Albrans s’intéresse à la réduction des déchets.

Ce sujet est même l’une des motivations de la création de cette branche.

La gestion des déchets ménagers revient souvent dans l’actualité. Le volet financier semble parfois préoccuper d’avantage que l’aspect purement environnemental.

 

Résumons donc ce que nous expliquons depuis 3 ans, sur ce blog, sur celui de Joël et lors de nos échanges enrichissants, avec vous tous, à l’occasion de nos rendez-vous environnement (semaine du développement, salons environnement à Beuvry, journées de réduction des déchets,…)

 

La gestion des déchets, de quoi s’agit-il ?

C’est un processus qui intègre à la fois la production des déchets et leur traitement.

 

La production correspond aux choix des produits à la source, à leur utilisation, à leur valorisation.

Le traitement correspond au tri des déchets, à leur collecte, au transport, et au traitement et/ou le stockage des déchets.

 

Un français produit en moyenne 450 kg de déchets par an. Sur l'ensemble des ménages français, on arrive ainsi à 26 millions de tonnes de déchets produits chaque année !

Notons au passage que la moyenne Européenne de déchets produits est supérieure à 500 kg par habitant.

Malgré les messages de sensibilisation, la production de déchets croît en France d’environ 1% par an.

 

La gestion des déchets est donc une question importante qui n'est pas encore réglée.

 

 

Qui peut intervenir pour réduire les déchets ?

Tout le monde peut agir !

Chaque jour à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou en bricolant, chacun d'entre nous peut par des actions simples, réduire sa production de déchets.

 

De nombreux acteurs ont un rôle à jouer pour aider les citoyens à prendre conscience de la nécessité de la prévention : les autorités ou les administrations publiques, les associations (locales, régionales, nationales et réseaux européens), les entreprises et les industries, les établissements d’éducation… Tous ces acteurs peuvent s’impliquer au jour le jour, mais aussi le faire de manière plus visible lors de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets en proposant, en tant que « Porteurs de projet », des actions de sensibilisation au niveau local, comme nous le faisons depuis 2010.

 

 

Au niveau des autorités, quelles sont les mesures incitatives ?

Les dirigeants en France comme on Europe se sont penchés sur le sujet.

 

Ainsi, le Grenelle de l’environnement a dessiné une nouvelle politique des déchets.

Ses objectifs sont ambitieux en matière de prévention et de recyclage afin de leur donner un rôle prépondérant dans la gestion des déchets.

L’engagement 245, négocié entre tous les acteurs du secteur est repris dans la loi de finances pour 2009 rénovant la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP) « déchets ».

Cette taxe a désormais la double vocation d’incitation et d’aide financière : elle incite au recyclage en augmentant le coût de la mise en décharge et de l’incinération ; sa recette est affectée au financement d’un plan déchets qui vise en priorité à réduire la production de déchets.

Elle applique le principe du pollueur-payeur afin de modifier les pratiques et les comportements.

 

 

Article 36 de la loi n° 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement.

 

La réduction des atteintes à l'environnement contribue à l'amélioration de la santé publique et à la compétitivité des entreprises. La sobriété dans la consommation des matières premières, notamment par la prévention des pollutions et des déchets, fournit un élément essentiel d'une nouvelle économie. La mise en œuvre de cette politique sera fondée sur les principes de précaution, de substitution, de participation et de pollueur-payeur. La politique environnementale sera prise en compte comme une composante de la politique de santé dont le lien étroit avec l'environnement et la santé des écosystèmes sera reconnu.

 

En Europe :

La maîtrise des déchets au sein de l'Europe est un enjeu central de la politique environnementale dans un contexte inquiétant où la production augmente aussi vite que le PIB.

La réduction des déchets est donc une urgence pour l’ensemble de l'Union Européenne, la quantité de déchets ménagers produits ayant doublé en 40 ans (en 2007, 522 kg de déchets municipaux ont été générés en moyenne par personne dans les Etats membres de l'Union Européenne).

 

La Directive (n°2008/98/CE) du Parlement européen et du Conseil, du 19 novembre 2008, relative aux déchets constitue le texte de référence de la politique de gestion des déchets au sein de l'Union européenne.

Elle fixe de nouveaux objectifs de recyclage que les États membres devront atteindre d'ici 2020 : les déchets ménagers et assimilés devront être recyclés à 50 % et les déchets de construction et de démolition à 70 %. Elle renforce les dispositions en matière de prévention des déchets en imposant aux États membres d'élaborer des programmes nationaux de prévention.

 

Dernière en date :

La Commission européenne, a publié le 13 janvier une étude sur les bénéfices d'une mise en œuvre intégrale de la législation européenne sur les déchets.

A la clé selon l'étude : une économie de 72 milliards d'euros par an, une augmentation annuelle du chiffre d'affaires du secteur de la gestion et du recyclage des déchets de 42 milliards d'euros et la création de 400.000 emplois d'ici 2020.

Enfin, l'Union Européenne devrait fournir des incitations financières et le principe de pollueur-payeur devrait être développé davantage.

La Commission tire le constat que « dans de trop nombreux cas, les prix ne reflètent pas le véritable coût de l'élimination des marchandises ».

Celle-ci va examiner élaborer « un dosage équilibré d'instruments juridiques et économiques ».

… taxation ou l'interdiction de la mise en décharge, l'extension des systèmes de responsabilité du producteur et la mise en place de systèmes de tarification basée sur le volume des déchets…

 

En résumé, c’est l’Europe qui donnera les directives et nos élus locaux ne feront que les adapter.


Pour éviter de payer plus pour éliminer plus de déchets, ayons le réflexe 3 R.

 

 

Le principe des 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler

Ce principe a pour but de réduire la production d'ordures ménagères nécessitant un traitement collectif.

 

La réduction de la production de déchets (choix de matériaux recyclable non polluants, choix de produits à emballage limité).

La réutilisation des déchets (par exemple, la consigne des bouteilles)

Le recyclage des déchets (transformations matières : compostage, papier recyclé, ou transformations énergétiques : centrale thermique...)

 

La réduction des quantités de déchets générées intervient lors des différentes étapes de la vie d’un produit : la conception, la production, la distribution, la consommation et la fin de vie. Cela peut impliquer un changement de matières premières, l'utilisation d'autres technologies, la modification du design, la conception d'autres pratiques.

 

 

Ayons à l’esprit également que la réduction du volume de déchets signifie automatiquement la réduction du nombre de camions poubelle sur nos routes, la réduction de déchets incinérés ou mis en décharge...


 

Sur la règle des 3R, relire : Article détaillé du 20 novembre 2010

 

 

 

 

Pour mémoire nos interrogations et actions dans ce domaine ne sont pas nouvelles :


25 avril 2009 : Association des croqueurs de pommes recherche des bouteilles vides

 

22 octobre 2009 : Il est arrivé !

 

Samedi 27 Novembre 2010 : Semaine Européenne de réduction des déchets à Beuvry

 

Samedi 19 Novembre 2011 : Ensemble, redonnons vie à nos déchets - 2e édition

 

 

Il a été également question de la réduction de notre consommation de papier les 21 et 22 mai 2011 lors du salon « Partageons la forêt ».


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

meilleure mutuelle soins dentaires 03/04/2012 16:27


une grande nouvelle , enfin probléme résollue

Bienvenue Chez Les Albrans

  • : Le blog de l'Association des Albrans
  • : Faire partager notre vie associative, donner les informations utiles aux chasseurs, aux pêcheurs et partager les problèmes écologiques et d'environnement avec les non initiés.
  • Contact

© Association Les Albrans - Beuvry
Tous droits réservés.
Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'association.

Rechercher

 

http://birtee.com/en/wp-content/uploads/2013/06/Logo-Facebook-fran%C3%A7ais.jpg

Merci de votre visite

compteur de visite html