Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 14:30

Le préfet a pris les décisions de suspension de la chasse le 27 décembre 2010. En raison de la vague de froid , les migrations ont apporté sur la région quantité de gibier vulnérable.


Cet arrêté implique une suspension jusqu'au 5 janvier 2011 à minuit des limicoles, turdidés et alaudidés.


Lire l'arrêté.

 

Puis, le Président de la FDC62, dans un communiqué du même jour, conteste la présence de  la bécasse sur la liste.


Je vous livre le texte dans son intégralité.

 

Chers amis chasseurs,

La fédération des chasseurs du Pas de Calais a déposé une demande de suspension de la chasse de certaines espèces jeudi dernier auprès de la DDTM. Cette demande concernait les rallidés, les limicoles, les alaudidés et les turdidés. Un document supplémentaire joint à cette demande attestait de la volonté de la Fédération de ne pas fermer le gibier d'eau et la bécasse des bois (document et constat de terrain à l'appui dans ce sens). Le protocole "vague de froid" n'étant nullement activé pour l'instant, cette démarche faite par les chasseurs se devait de mettre en avant notre éthique et notre réactivité concernant les espèces pré-citées. Je viens de recevoir l'arrêté définitif et je dois vous faire part de mon plus grand mécontentement. Tout d'abord les rallidés ne figurent pas dans cet arrêté, mais la bécasse s'y est invité, sans même me tenir au courant et encore moins avec mon avis. Je prends acte de cette nouvelle méthode diplomatique et les chasseurs, dont je suis le représentant légal, pourront apprécier le rôle de fantoche qui est le nôtre sur l'échiquier administratif et politique actuel. Je ferai demain matin les démarches qui s'imposent pour faire entendre notre voix.
Je vous remercie de faire suivre cet arrêté pour que chacun puisse l'adapter au programme de ses chasses futures et ceci dans les délais les plus brefs.
Merci à tous
Cordialement
Willy SCHRAEN Pdt FDC 62

Le 28 décembre, Willy Schraen reprend sa plus belle plume pour nous informer des suites...
A tous les chasseurs du Pas de Calais,
Un arrêté de suspension de la chasse des limicoles, des alaudidés, des turdidés et des rallidés avait été demandé par la fédération des chasseurs dès jeudi dernier. Comment avons-nous procédé ?
Nous avons un réseau d’observation grâce à nos salariés et nous prenons des contacts journaliers avec de nombreux responsables cynégétiques départementaux pour vérifier de façon permanente l’état sanitaire de chaque espèces , ainsi que ses défenses naturelles face à la pratique de la chasse. Dès mardi dernier, nous commencions à constater que certaines espèces ne répondaient plus au critères cynégétiques et sanitaires indispensables à la pratique de la chasse durable et réfléchie. C’est pourquoi, nous demandions immédiatement aux services de la DDTM de relayer notre demande de fermeture de ces espèces par un arrêté soumis à la signature de Mr le Préfet. Au final, je recevais par mail hier soir vers 17h un arrêté ne reprenant pas l’intégralité de la demande de la fédération (pas de fermeture pour les rallidés), et quelle ne fût pas ma surprise de constater que la bécasse des bois figure dans cet arrêté de fermeture. La fédération n’a même pas été informée de l’intention de Mr le Préfet de fermer cette espèce. Appelons donc cela par son nom, une fermeture d’autorité. Quand on sait que le protocole « vague de froid » n’a jamais été déclenché au niveau de notre département, quand on sait que nous avons tous les jours pris l’avis du conseil national des bécassiers et fait suivre leurs observations sanitaires journalières aux services de la DDTM (pesée des oiseaux, sexe ratio…) , quand on sait que nous avons eu la sagesse de diminuer nos prélèvements à un oiseau par jour et par chasseur depuis prés de trois semaines, je ne peux que constater que les chasseurs n’ont toujours pas la considération de notre administration comme celle de notre monde politique. Il est vrai que depuis quelques jours nous pouvons constater que les médias se déchaînent à n’en plus finir sur l’état d’esprit soit disant bestial et primaire qui règne dans nos rangs suite à une belle année de migration et donc de prélèvements.
Je pensais sincèrement avoir établi un réel climat de travail sérieux et intelligent avec nos différents partenaires et force est de constater que je me suis trompé. C’est donc les plus durs d’entre nous qui ont encore une fois raison de ne plus vouloir dialoguer et ne plus donner leur confiance a des gens qui ne nous respectent pas.
Je fais de nombreuses démarches depuis ce matin pour tenter de comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là, mais sans aucun succès pour l’instant. Je continue à demander que notre demande soit suivie et qu’un arrêté modificatif soit pris le plus vite possible. Je suis depuis hier en résistance contre ces méthodes et contre l’éventualité d’autres mesures restrictives comme la fermeture de la chasse au gibier d’eau par exemple. Sans notre demande ou notre consultation on peut bien imaginer que tout est envisageable.
Je vous tiendrai au courant de tout ceci et je pense qu’il va falloir qu’on nous respecte un peu plus et qu’on arrête (comme je le dis souvent) de nous prendre pour des cons, sinon…..
Petit interméde à cette querelle.... pour tous ceux qui n'ont jamais eu la chance de voir une bécasse.
Sur le site chasse Nord de France, un membre, Fabrice, a proposé un film intéressant. La reine des bois dans la neige.  Nous reviendrons très vite sur ce forum, c'est promis.

 


 
                                      
Pourtant, le Président de l'ASPCO n'est pas du même avis... Rémi Harlé estime que l'arrêté a été pris dans le bon sens puisque le mode d'alimentation de  la bécasse est identique à celui des autres limicoles.

Et pendant ce temps là, le ligue de protection des oiseaux accuse les chasseurs dans des propos outrageants qui ne laissent aucune place aux protecteurs des espèces que nous sommes. Pour un peu, on y perdrait son âme...
L'excellent site de l'ASPCO propose d'ailleurs le communiqué de presse de la Fédération Nationale des Chasseurs, HALTE AU FEU qui démontre simplement que les chasseurs n'ont pas attendu les "protecteurs de la nature" pour prendre les dispositions qui s'imposent.
Soyons raisonnables, restons des femmes et des hommes respectueux, agissant uniquement pour la même cause, hors des batailles politiques entre les partis, "écologiques" *et restons soucieux de la préservation de notre biotope.

 


*se poser la question de savoir ce qu'est un écologiste, qui il est, où le trouver et comment il agit en cas de "crise".
Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue Chez Les Albrans

  • : Le blog de l'Association des Albrans
  • : Faire partager notre vie associative, donner les informations utiles aux chasseurs, aux pêcheurs et partager les problèmes écologiques et d'environnement avec les non initiés.
  • Contact

© Association Les Albrans - Beuvry
Tous droits réservés.
Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'association.

Rechercher

 

http://birtee.com/en/wp-content/uploads/2013/06/Logo-Facebook-fran%C3%A7ais.jpg

Merci de votre visite

compteur de visite html