Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:40

Surprise et bonheur pour les Albrans à la lecture de la presse ce jeudi. Sous couvert d’instances départementales officielles, nous constatons que les travaux sur le bois de  Bellenville ressemblent fortement à ceux menés par l’association.  Les aménagements sont cohérents avec nos objectifs et rejoignent nos critères d’entretien du marais.

 

 Là où des bénévoles doivent se battre des mois durant pour obtenir un résultat, les instances départementales mettent des moyens importants à disposition. des communes Le chantier mené par le SDIS 59 a valu des mois en préparation, cohérence entre les acteurs pour aboutir à un résultat honorable qui a mobilisé des volontés fortes.

Bravo aux stagiaires CPIe du Val d’Authie et à Eden 62 qui ont enlevé les arbres le long de la rivière militaire. .N’oublions pas cependant que Noeux environnement a travaillé tout l’été sur les parties communales de cette rivière à Annequin.

Depuis 3 ans déjà, nous rencontrons régulièrement les responsables des instances de l’eau pour que, sur le marais que nous occupons, un peu de faucardage et un curage soit réalisé sur la rivière militaire qui coupe le site en deux parties. Un petit bout par ci, un petit bout par là, chacun se donne bonne conscience et l’association engage régulièrement le combat pour un entretien cohérent du site..

 

Un jour, pourrons nous sans doute travailler main dans la main dans un rapprochement écologique et durable pour la préservation des zones humides, patrimoine incontestable de notre région, valeur inestimable des richesses à portée de mains.

 

Visiteur de Bellenville, quand le sentier sera ouvert, respectez les zones encore un peu préservées, ne laissez pas divaguer les chiens sous prétexte de leur apporter la liberté….

 

Appel est lancé, encore une fois. Gardons espoir.

 


Un nouveau sentier en préparation
Promenade à Bellenville

jeudi 22.10.2009, 14:00

Olivier Darcourt, chef du secteur Lens-Béthune à Eden 62, a fait faire la balade aux élus Hervé Galot, Didier Weppe et Bernard Moulin.

La mairie, avec l'apport technique d'Eden 62, poursuit ses efforts pour valoriser les espaces naturels de son territoire. Un nouveau sentier de randonnée a été tracé

Ce matin-là, il fallait des bottes. La promenade proposée par la mairie de Beuvry et Eden 62 à trois élus et à la presse, vendredi, n'était pas pour les mauviettes ! Et la pluie n'a rebuté personne, tant les choses à découvrir dans le bois de Bellenville sont intéressantes et riches.

En guide avisé : Olivier Darcourt, chef du secteur Lens-Béthune à Eden 62, service du conseil général en matière de protection des espaces naturels. En promeneurs attentifs : Bernard Moulin, premier adjoint au maire, Didier Weppe, adjoint au maire chargé des travaux, et Hervé Galot, conseiller municipal. L'objet de cette très sérieuse balade : la découverte du futur sentier de randonnée au bois de Bellenville.
Pour pouvoir donner un aperçu assez large des travaux menés par Eden 62 sur ce vaste site, M. Darcourt nous fait passer par différents endroits où des actions ont déjà été menées. Les abords de l'étang ont été dégagés des peupliers et de nombreuses plantes sont réapparues, explique le spécialiste. La qualité de l'eau s'en est également trouvée améliorée (les feuilles des peupliers, en se décomposant, produisent du phénol qui empêche maintes espèces de se développer). Les grenouilles ont retrouvé, elles aussi, un lieu de vie plus conforme à leurs besoins, incitant par ricochet les hérons à se poser davantage sur le site. Autre "avantage collatéral" : sur les lieux dégagés des peupliers, un entomologiste a pu constater, en à peine deux ans, le retour de nombreux insectes, notamment des criquets. Ces précisions sont utiles quand on se rappelle que les coupes récentes de peupliers avaient suscité des interrogations chez certains Beuvrygeois.
Parmi les méthodes utilisées par Eden 62 pour reconstituer une flore et une faune variée figure la "fauche exportatrice". Il s'agit là d'enlever la matière (herbes et arbustes par trop invasifs) afin d'éviter que les milieux naturels ne se "referment". La grande douve, une sorte de grande renoncule, a ainsi pu prendre la place des omniprésentes orties... Au cours de notre promenade, nous avons croisé les stagiaires du CPIe du Val d'Authie, en formation pour le Brevet professionnel "Randonnée". Ils étaient en train d'enlever des arbres le long des berges de la "rivière militaire"(du nom de son usage pendant la guerre). Ils auront aussi la tâche de concevoir et réaliser tout le système de balisage pour le public. Le futur sentier n'est pas encore ouvert (et il n'est pas facile de dire quand il le sera précisément) mais les travaux vont bon train. Il a été tracé et les dernières (immenses) souches sont en train d'être enlevées. Cela laisse un peu de temps pour préparer les chaussures de rando !

A. D.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue Chez Les Albrans

  • : Le blog de l'Association des Albrans
  • : Faire partager notre vie associative, donner les informations utiles aux chasseurs, aux pêcheurs et partager les problèmes écologiques et d'environnement avec les non initiés.
  • Contact

© Association Les Albrans - Beuvry
Tous droits réservés.
Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'association.

Rechercher

 

http://birtee.com/en/wp-content/uploads/2013/06/Logo-Facebook-fran%C3%A7ais.jpg

Merci de votre visite

compteur de visite html