Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 06:31
Les ministères de l'agriculture et de l'écologie se préoccupent-ils vraiment de la disparition des biotopes indispensables à la faune ???
Depuis plus de quinze ans, les chasseurs ont agi, en direct, sur leur territoire et ont investi des millions d'euros pour la biodiversité.
Les efforts sont réduits à pas grand chose et l'investissement de chaque chasseur, respectueux de son territoire est soumis à rude épreuve, une fois de plus.....


A quand l'assurance d'engagements concrets et efficaces ???
Nous sommes pourtant nombreux

Je vous livre ici l'intégralité du communiqué de presse que la Fédération nationale des chasseurs a envoyé à notre bon Zéphir.....

Communiqué FNC du 2 décembre 2009

 

Biodiversité, par delà les mots des chiffres accusateurs !


Depuis plus de 15 ans, en partenariat avec le monde agricole, les Fédérations Départementales de Chasseurs financent l’implantation de jachères environnement faune sauvage, destinées au couvert, à la nourriture et à la reproduction de la petite faune de plaine. C’est ainsi, par le passé, que 37 000 hectares de trèfles, sarrasin, blés noirs et autres ont permis le maintien de nombreuses espèces mises à mal par les impératifs de l’agriculture productiviste.

Or depuis 2001, 50% de la surface destinée à la faune sauvage a disparu. La chute est devenue vertigineuse depuis 2007, date de la suppression du gel obligatoire. Avec seulement 17 000 hectares en jachère environnement faune sauvage cette année, la faune a du souci à se faire. Alors on nous dira que la nouvelle conditionnalité de la PAC en 2010 va pallier ce déficit avec les fameuses bandes tampons. Sur le papier parisien peut-être mais pas sur le terrain. Ce ne sont pas les bandes enherbées majoritairement en ray-grass qui vont remplacer les mélanges à base de céréales, aujourd’hui refusés sous le prétexte de priorité à la protection de l’eau et des sols !

On nous dira aussi qu’il existe l'obligation de 1% de surface en éléments dédiés à la biodiversité, que ce chiffre atteindra 5% en 2012. Soyons sérieux, ce ne sont pas les bordures de champs, dont le broyage est autorisé toute l'année qui sauveront la biodiversité ordinaire en France.

Depuis plus de 15 ans, les chasseurs se sont mobilisés concrètement pour la biodiversité, en agissant concrètement sur le terrain et en y consacrant plusieurs millions d’euros de leur poche.

Depuis plus de 15 ans ils se sentent bien seuls, s’interrogent parfois sur la réelle mobilisation des Ministères de l'Agriculture et de l'Ecologie et constatent amèrement que la disparition des biotopes indispensables à la faune ne semble pas préoccuper grand monde !

Aujourd’hui accablés de voir leurs efforts réduits à néant, ils attendent des engagements concrets et efficaces au lieu de promesses incantatoires.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue Chez Les Albrans

  • : Le blog de l'Association des Albrans
  • : Faire partager notre vie associative, donner les informations utiles aux chasseurs, aux pêcheurs et partager les problèmes écologiques et d'environnement avec les non initiés.
  • Contact

© Association Les Albrans - Beuvry
Tous droits réservés.
Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'association.

Rechercher

 

http://birtee.com/en/wp-content/uploads/2013/06/Logo-Facebook-fran%C3%A7ais.jpg

Merci de votre visite

compteur de visite html