Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 11:13

 

A la demande d'un lecteur de notre blog, sensible aux histoires d'eau des environs et de notre association, je publie son commentaire, en intégralité. A l'origine diffusé sur " Tout Beuvry sur le web", il fait suite à l'article très constructif, relatif aux lentilles d'eau présentes en tout lieu cet été.

 

Cette publication fait suite à l'article que vous pouvez consulter en cliquant ICI.

 

 


Utilisons le mot “choses” pour éviter une erreur en donnant un nom précis, car il y a tellement de “choses” différentes au-dessus, sur et au-dessous de toutes les surfaces dont celle de l’eau à Beuvry.

Évitons donc les querelles primaires de spécialistes… ou prétendus tels en raison d’un badge fièrement et visiblement arboré…

L’inquiétant c’est… ou plutôt ça n’est pas qu’on puisse voir des “choses” flotter sur les cours d’eau. Il y en a eu de tous temps.

Autrefois, au temps où il fallait économiser sur tout pour réussir à survivre, après avoir observé que les animaux sauvages s’en régalaient, on se servait de ces “choses” pour nourrir les animaux… Entre autres choses…

L’inquiétant c’est… qu’on laisse proliférer ces “choses” dans des conditions optimales et envahir tous les recoins…

Ces « choses » aiment l’eau où le courant est faible et n’oublions pas que nous sommes au bord du « plat pays ».

De même les péniches se font rares, surtout sur depuis qu’en raison de querelles de souveraineté et de rouille, les accès à certains bras sont devenus impossibles… mais pas pour tout…

Faute de savoir à qui incombe le nettoyage, la prolifération peut se faire sans crainte. Depuis longtemps ces « choses » se sont adaptées et vivent sous le soleil, la pluie, la neige, le gel, avec ou sans produits chimiques ajoutés… Comme nous, elles ont appris à apprécier certains additifs artificiels…

L’inquiétant c’est… que tout nettoyage a son coût et le fait de le laisser ainsi volontairement tarder ne fait que le voir s’alourdir en plus de permettre d’en diluer les responsabilités sous une couche de plus en plus compacte…

« Calcul de boutiquier… » disait il y a deux jours sur le bord du canal un couple écœuré d’un âge que les moins de vingt ans…

Ces esquives de responsabilités, politique et économique, ne doivent pas faire oublier qu’en fin de compte ce sera toujours le contribuable qui sera ponctionné !

Et plus précisément d’abord celui des lieux…

L’inquiétant c’est… que la réponse carpée risque d’avorter. En effet, ces « choses », de constitution élémentaire, se sont adaptées au chlorates, nitrates, ammonium et autres régals…

Mais qu’en sera-t-il des prédatrices, celles-ci d’origine extérieures à Beuvry, donc pas forcément préparées à ces coups bas invisibles mais réels et efficaces ?

La carpe gloutonne à la bouche si grande saura-t-elle digérer ces éléments contenus dans les « choses » ?

Il y a déjà assez de « choses » mortes à Beuvry !

Mais Beuvry est vaste…

Cela permettrait d’expérimenter plusieurs solutions en divers lieux, pour peu qu’elles aient été envisagées sérieusement et puissent être suivies de manières visible et lisible par tous, et ce sur une période suffisamment longue… En quelque sorte : « il faut laisser du temps au temps ! »

Seule une action responsable peut valoir d’être tentée !

Les expériences d’épandage de type agricole doivent cependant être proscrites. Si certains effets visibles peuvent être rapides et faire revenir le sourire à Beuvry ou en région, d’autres conséquences peuvent être plus sournoises et se révéler de véritables bombes à retardement.

La cupidité des uns ne doit pas laisser comme vestige une autre dette à régler par les générations futures !

On sait le problème que l’on a aujourd’hui, hélas déjà grevé par les espoirs faussés du passé, mais on ignore celui qu’on aura dans quelques années, et si on saura alors le gérer…

Pugwash

 

Pour terminer, je vous invite à lire jusqu'au bout les réponses à ce commentaire faites par tout beuvry sur le web de manière à éviter les quiproquos et mettre de côté les querelles politiques qui ne nous concernent en aucune manière.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue Chez Les Albrans

  • : Le blog de l'Association des Albrans
  • : Faire partager notre vie associative, donner les informations utiles aux chasseurs, aux pêcheurs et partager les problèmes écologiques et d'environnement avec les non initiés.
  • Contact

© Association Les Albrans - Beuvry
Tous droits réservés.
Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'association.

Rechercher

 

http://birtee.com/en/wp-content/uploads/2013/06/Logo-Facebook-fran%C3%A7ais.jpg

Merci de votre visite

compteur de visite html