Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 00:01

En 2015, nous avions participé au projet d'entreprise du centre d'accueil des enfants de la commune de Noyelles les Vermelles. Au programme, salariés et direction de l'Orée du Jour ont décidé d'unir leurs efforts dans un souci d'environnement et, de travailler les thèmes en lien direct. Outre de gros changements d'habitude au sein de l'entreprise, la motivation des salariés et des parents ont permis de généreuses actions...

 

Le compostage

 

Lancé en novembre 2015, il s'avère être une réussite. Les salariés et les parents ont géré les apports en azote et en carbone pour utiliser la matière première avec les enfants. Un bénévole des Albrans a juste vérifié que les mélanges se faisaient bien et que "le terreau" pourrait permettre d'aller plus loin. C'est le départ d'un nouvel atelier pour les petits.

 

Le jardinage

 

Poussés par la motivation du compost à venir, les salariés ont pris les devants et ont lancé une opération jardinage avec les petits : fraises, framboises, tomates et autres radis ont vu le jour sur le site.

 

Les collectes de bouchons

 

Les parents contribuent aussi à la réussite du projet. Ils déposent leurs bouchons plastique directement à la crèche. Résultat, 1.5 m 3 de bouchons a été déposé dans une association Béthunoise...

 

La semaine européenne de réduction des déchets

 

Cette année, pour fêter la semaine européenne de réduction des déchets, Les Albrans ont mené  la suite de l'action compost le 24 novembre... !!! Action inscrite sur le site de l'Adème, ce chantier a permis de vider le composteur, de constater un taux d'humidité trop important... Christophe a donc repris le montage du composteur en incluant un peu de matière sèche et du carbone.

Le constat : la vie est au coeur de la matière et les "p'tites bêtes" sont bien présentes. Le personnel de la crèche a bien respecté les mélanges. Nous pouvons les féliciter pour ce sérieux.

En réutilisant la matière plus fraiche, pas encore transformée en compost, ils vont relancer ce nouveau cycle de retour à la terre !!!

 

2 400 kg, c'est le poids des déchets alimentaires qui ont "nourri" le composteur pendant une année, donc de déchets évités !

On ne compte pas les tontes des pelouses du lieu, les papiers déchiquetés et les cartons, ajoutés aux sacs de feuilles mortes qui ont apportés azote et carbone toute l'année...

 

Bravo au dynamisme des salariés qui ont bien compris que :

"Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas".

Published by pauledub - dans nos actions ou formations ecologie citoyenne
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 22:30

 

La branche éco-citoyenne continue à s’intéresser aux problèmes environnementaux, sans nécessairement rendre public ses travaux. Depuis 2 ans, nous avons observé et étudié un phénomène inquiétant pour la biodiversité et qui concerne particulièrement notre région.

Dans cet article,  nous vous proposons une synthèse.

 

 

Certains s’en souviennent peut-être, en France mais aussi dans toute l'Europe, les ormes ont été rayés de la carte entre les années 1970 et 1990. La cause de cette disparition est la graphiose, une redoutable maladie véhiculée par un champignon microscopique.

Cela sera probablement bientôt le tour des frênes communs !

Ce qui menace les frênes porte un nom : la chalarose.

 

La chalarose, c’est quoi ?

 

La chalarose (prononcer « kalarose ») est une maladie causée chez certains frênes par le champignon foliaire : Hymenoscyphus fraxineus, originaire d’Asie.

Ce champignon a d’abord identifié sous le nom de Chalara fraxinea, qui a donné le nom de « chalarose ».

Cette maladie a été tout d'abord observée sur le frêne commun (Fraxinus Excelsior), essence très répandue en France. Elle a aussi été détectée sur certains frênes Oxyphylles (Fraxinus Angustifolia) présents en France.

 

 

Quels sont les symptômes ?

 

Le champignon Chalara fraxinea provoque le dépérissement du Frêne avec des symptômes caractéristiques :

  • Flétrissement des feuilles
  • Dessèchement de l'écorce qui devient localement orangée
  • Nécrose* des feuilles et des branchages
  • Nécrose* des jeunes pousses
  • Mort des rameaux
  • Coloration grise du bois

* Dégât cellulaire qui mène à la mort prématurée et non programmée des cellules.

 

 

 

Les jeunes arbres sont rapidement touchés et, en général, meurent rapidement.

Tout frêne dépérissant n’est pas forcément atteint par la chalarose mais ceux qui le sont prennent rapidement un aspect dépérissant qui doit attirer l’attention. Cependant, fragilisé pour une autre raison, un frêne risque fort d’être contaminé rapidement par le champignon Chalara fraxinea.

 

 

Comment progresse de la maladie ?

 

 

Des dépérissements de Frêne ont été rapportés en Pologne de l’Est puis en Lituanie au début des années 1990. Depuis, elle s’est largement répandue dans toute l’Europe. En France, les premiers symptômes ont été détectés en Haute-Saône en 2008.

Répartition du frêne commun en Europe (en bleu)
Et année d’observation des premiers symptômes pour chaque pays contaminé

 

Sa progression rapide est très inquiétante !

 

Fin 2009, 13 départements sont touchés, essentiellement dans le Nord-Est et un foyer isolé dans le Pas-de-Calais, à Lugy, (près de Fruges) est découvert. Par la suite ces deux foyers se rejoignent. Fin 2010, 18 départements sont touchés et en 2011, 29 !

En 2011, la totalité du Nord Pas-de-Calais était considérée comme touchée par la chalarose, et deux départements proches, l'Aisne et l'Oise, étaient jugés en situation préoccupante.

En 2014-15 la maladie atteint l'ensemble de la Normandie, de la Beauce, du nord du massif Central et des Alpes.

En 2015, un nouveau foyer est détecté dans les Charentes, aux environs de Jarnac. La mortalité reste faible chez les arbres adultes, mais est très forte dans les jeunes peuplements.

La croissance est souvent réduite et le pourcentage d’arbres adultes porteurs de symptômes peut dépasser 80 % des frênes des massifs suivis.

 

Copyright - DSF - Animation : Arnaud DOWKIW, chargé de recherche à l'INRA

 

Quelles sont les conséquences ?

 

Coup de projecteur médiatique sur les conséquences à court terme

En août 2016, l'ONF (Office national des forêts) a pris une mesure rarissime en interdisant la circulation dans 350 kilomètres de chemins forestiers dans cinq forêts françaises. De grosses branches de frênes, dont beaucoup sont malades, risquent de casser et de tomber. La mesure concerne quatre forêts domaniales du Pas-de-Calais (Boulogne, Desvres, Hardelot et Vimy) et une forêt du Nord (Nieppe) à compter du 15 septembre.

« Cette fermeture durera quelques mois. Elle vise à prévenir tout risque d'accident dans l'attente de la sécurisation par les équipes de l'ONF des itinéraires de randonnée de ces forêts. L'accès au public et les manifestations sportives seront interdits durant cette période. »

 

Ces fermetures ont fait l’objet de quelques articles de presse, qui hélas ce sont arrêté à la fonction « loisirs » des forêts et n’ont poussé la réflexion sur les impacts économiques et écologiques de la disparition du frêne commun. Dans notre dossier d’étude nous avons essayé d’apporter une réflexion sur ces conséquences pour le moment encore ignorées du grand public et pourtant extrêmement inquiétantes.

 

Conséquences économiques et écologiques.

En Pologne touchée depuis 1992, le Frêne représente moins de 2 % de la forêt et se limite à des habitats spécifiques très localisés. Les enjeux sont donc limités.

 

En France, les conséquences seront bien plus importantes !

À terme, la totalité des arbres touchés devra être abattue.

L'impact de ce fléau sur le paysage National pourrait être considérable, car il y a quinze fois plus de frênes qu'il n'y avait d'ormes dans les années 1970. Il s’agit d’ailleurs de la cinquième essence en France après le chêne, le hêtre, le charme et le châtaignier. On en trouve partout, dans les forêts bien sûr mais aussi, dans les haies et bosquets, dans les parcs publics et dans les jardins privés.

L’extinction du frêne serait une grande perte pour la biodiversité. De nombreux organismes vivants dépendent en effet de sa présence. L’étude anglaise mentionne une centaine d’espèces de lichens, de champignons et d’insectes qui ont besoin du frêne pour leur survie.

Très présent dans les forêts de l'Est et du Nord de la France, le frêne commun est exploité pour son bois dur mais relativement flexible, de couleur très claire, presque blanc. Il est facile à travailler et prend bien les couleurs, le cérusage et les vernis.

On l'utilise notamment pour les manches d'outils et les cercles à fromage, et plus généralement pour l'ébénisterie et la menuiserie. C'est aussi un très bon bois de chauffage.

(Nous avons détaillé d’autres particularités dans notre dossier d’étude.)

 

Le déclin rapide des frênes dans nos forêts est donc non seulement une perte pour la biodiversité, mais aussi une perte économique importante !

 

Quel espoir de sauver l’espèce ?

 

À ce jour, il n’existe aucun moyen de lutte ni préventif ni curatif.

La rapidité de progression de la maladie et son mode de dispersion ne permettent pas d’envisager des mesures d’éradication.

 

Même si, contrairement à ce qui s'est passé pour les ormes, un petit nombre d'individus semblent résister à la maladie (entre 2 % et 5 %), ce ne sera pas suffisant pour maintenir les peuplements.

Des recherches sont en cours sur la sélection d’individus résistants. Nous suivrons régulièrement ces recherches en particulier celles qui concerne les 3 espèces de frênes vivant en France.

 

Pour finir sur une note « positive » :

La maladie reste spécifique au frêne et n’est pas transmissible aux autres espèces vivantes.

 

Pour en savoir plus…

 

Liens

Champignon du frêne : 5 forêts fermées au public dans le Nord et le Pas-de-Calais

Vidéos et explications

Télécharger la fiche pédagogique « Victimes de la Chalarose, les frênes agonisent »

 

Notre travail sur le sujet :

Nous avons constitué un dossier complet : Présentation détaillée des différents frênes (il en existe 50 dans le monde – 3 vivent en France), atouts économiques et écologiques du frêne commun, importance de la forêt pour la biodiversité et l’économie (nous avions déjà travaillé ces thèmes à l’occasion de l’année internationale des forêt en 2011, faible taux de boisement dans le Pas-de-Calais (dont nous avons déjà parlé), place du frêne commun en France et conséquences inquiétantes si ce dernier disparait, et bien sûr, toutes les informations sur la chalarose reprises dans cet article, avec détails et annexes). Le public a pu consulter ce dossier samedi 19 novembre à l’occasion de notre participation au festival de l’arbre.

Nous avons réalisé également un affichage résumant les principaux chapitres de cet article visible également samedi dernier à salle Utrillo à Beuvry.

Ce dossier d’une quarantaine de page et cet affichage seront régulièrement consultables lors de nos prochaines journées de sensibilisation aux problèmes environnementaux.

 

 

 

 

Published by Branche écocitoyenne - dans environnement
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 19:00

Quand Albrans et Chasse au Féminin du Pas de Calais unissent leurs efforts en faveur de la forêt, quand Région et Adème valident les actions, quand la commune met une salle à disposition, quand la commission du fonds de participation des habitants vote un budget en faveur de notre association, quand notre fédération de chasseurs est partenaire de l'opération, quand la Ligue des Sauvaginiers Français organise une collecte nationale de douilles vides, et que les bénévoles travaillent beaucoup...

 

On peut dire que les conditions sont réunis pour que la journée soit belle !!!

 

Peu de visiteurs sur les différents stands, mais une belle ambiance festive, un public réceptif aux actions menées et un réel intérêt pour notre travail.

Un grand merci à Eric Denudt, notre artiste qui avait réalisé un cerf grandeur nature pour notre première édition du festival de l'arbre.

Nous attendons avec grande impatience le retour de la presse et vous proposons une revue en image de notre journée !!!

A suivre sur Beuvry, les actions menées par la commune  pour la fête de l'arbre !

 

Festival de l'arbre et SERD chez les Albrans : édition 2016
Festival de l'arbre et SERD chez les Albrans : édition 2016
Festival de l'arbre et SERD chez les Albrans : édition 2016
Festival de l'arbre et SERD chez les Albrans : édition 2016
Festival de l'arbre et SERD chez les Albrans : édition 2016
Festival de l'arbre et SERD chez les Albrans : édition 2016
Published by pauledub
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 19:00

Pas de grand discours, juste une proposition en partenariat avec d'autres associations de chasseurs... Sous l'impulsion de La Ligue des Sauvaginiers de France.

Le chasseur est garant de la propreté de son territoire, il ramasse ses douilles  vides après avoir tiré. En effet, nous ne remettrons pas ici sur le tapis, les délais de destruction du plastique et du métal qui  composent les cartouches.

 

Elles sont recyclables !!! Le chasseur usera et abusera de ce moyen pour contribuer à un environnement respectueux....

 

Cette collecte débute à nouveau pour la SERD, est inscrite sur le site de l'Adème (comme les collectes de bouchons de liège et de plastique) et se poursuivra toute l'année chez les Albrans... Qu'on se le dise !!! Nous espérons que très vite, les associations de chasseurs, armuriers et partenaires pourront aussi procéder à cette collecte.

 

Les douilles de chasse : opération Recycla'douille....
Published by pauledub - dans nos actions ou formations
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 00:01

Le 19 novembre prochain, nous aurons le plaisir de participer une fois encore à la semaine européenne de réduction des déchets. Nos manifestations sont validées sur le site de l'Adème. Parce que le chasseur est un acteur de l'environnement, nous travaillerons encore des thèmes courants, mais oh combien nécessaires....

 

Il faut reconnaître que nous sommes fiers de cette action annuelle qui permet de réfléchir avant de jeter un détritus à la benne.

Nous continuerons nos collectes traditionnelles, de bouchons plastique, bouchons de liège et douilles de chasse.

Nous parlerons gaspillage alimentaire et compostage. Les alternatives aux pesticides seront largement évoquées, et nous vous proposons de participer à un atelier de fabrication de produits ménagers... A vous de jouer et d'apporter un récipient réutilisable pour emporter vos premières recettes. Un intervenant béthunois viendra, bénévolement répondre à toutes vos questions sur le thème.

Venez nous rejoindre, les animations sont offertes.

Samedi 19 novembre 2016, Beuvry, résidence du Ballon, Salle Utrillo. 14 à 17h

 

Published by pauledub - dans environnement
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 00:01

 

Mis en place par le Conseil Régional des hauts de France, le festival de l'arbre se déroulera du 19 au 27 novembre 2016.

Les Albrans participeront le samedi 19 novembre à la salle Utrillo, de 14h00 à 17h00 pour leur seconde édition sur Beuvry.

Le festival de l'arbre, c'est quoi ?

Participer, pourquoi ?

Notre département est le plus pauvre en surface boisée, et les habitants sont loin de connaître leur patrimoine nature. C'est pourquoi nous proposerons des animations sur le thème de la chasse et des animaux. Comme l'an dernier, nous proposerons une exposition d'animaux naturalisés, confiés par notre fédération de chasseurs. Nous organiserons un atelier de découverte spécifique ayant pour thème : "A chacun son bec".

Reste aussi à parier que tous ne connaissent pas la maladie du frêne qui sévit sur la région, nous développerons donc le thème pour aider les citoyens à comprendre pourquoi certaines forêts sont fermées au public...

 

Published by pauledub - dans environnement
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 00:05
Ô Saint-Hubert ! Ô patron de la chasse !
Toi qu'exaltait la fanfare au galop !
En poursuivant l'animal à la trace,
Tu le forçais sous l'élan des chevaux.

Nous les derniers descendants de ta race,
Arrache-nous aux plaisirs avilis.
Emplis nos cours de jeunesse et d'audace.
Dans la forêt fais-nous chasseurs hardis.

Quand tu viendras, la chasse terminée,
Pour appeler notre nom à son tour,
Epargne-nous les tristes mélopées,
Tu sonneras pour nous le grand retour.

La fanfare chantée

Bonne fête de Saint Hubert à tous les chasseurs !!!

 

Published by pauledub
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 00:01

Nous avons tous reçu dans nos boites à lettres le journal de Beuvry.

Après différents échanges avec les élus et les organisateurs des manifestations locales pour proposer aux habitants de belles animations, nous sommes consternés en constatant que ce festival de l'arbre, tout à fait officiel sur la région, se transforme en fête de l'arbre... Les logos officiels n'y sont pas...

Les manifestations, toutefois fort intéressantes sont inscrites sur le plan local. Nous avons, chez les Albrans, par nos propositions d'actions, pu faire valider officiellement notre travail   sur le site de la région, officiellement...

Nous tenions simplement à le signaler et sommes certains qu'il s'agit d'une mauvaise communication que nous regrettons vivement !!

Peu importe, le programme sera à la hauteur !!!

N'hésitez pas à participer à ce festival de l'arbre !!!

 

Published by pauledub - dans environnement
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 22:00

Le temps file... Il faut dire que la vitesse de diffusion des informations sur les réseaux sociaux est telle que, le temps de rédiger un article, et hop, c'est déjà fini.... Les nouvelles semblent éphémères... Pourtant, certains lecteurs regrettent ce silence. Nous reprendrons donc la plume et proposerons à nouveau de vous informer de nos thématiques, c'est promis..

Depuis les inondations du printemps dernier, notre marais a repris le cours habituel de la vie...  Il est habité et visité régulièrement. La faune et la flore ont pu survivre, oui, mais la zone humide est restée fragile, très vulnérable. Les nichées ont été détruites, les rives ont subi des dommages irréversibles... Mais nous sommes toujours actifs...
 

Des nouvelles des Albrans

Les arbres sont les premiers à montrer des signes de faiblesse. Certains penchent, d'autres se déracinent, le travail de nettoyage est énorme pour nos bénévoles.

Nous avions alerté les instances, des plus proches aux plus hautes, mais hélas, seule une réponse évasive est rentrée... Nous sommes désolés de ce manque d'intérêt pour notre marais, mais que faire ???

La seule solution est sans doute de poursuivre, de ne pas baisser les bras.

Nous travaillerons encore et toujours à la sauvegarde du marais des Albrans !!!

Et tant pis pour ceux qui pensent que nous capitulons !!!

Published by pauledub - dans notre vie sur le marais
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 20:10

Albrans et Chasse au Féminin ont répondu présents à la demande de la mairie et ont participé à l'opération Nos Quartiers d'été pour la quatrième année.

 

 

Au fait, les Quartiers d'été, c'est quoi ?

 

Le conseil Régional a mis en place les quartiers d'été il y a maintenant 25 ans... Lire la suite.

 

Si le soleil était au rendez vous, joie et bonne humeur ont fait de cette journée un moment magique pour les visiteurs. Enfants et adultes ont profité gratuitement des animations sportives, culturelles et créatives en ce début de vacances. Tir laser, mur d'escalade, jeux gonflables, concours de pédalo, musique et chansons, guitare et écossais, taï chi et yoga du rire ont entrecoupé les animations des stands. Maquillage enfants, créations de magnets en céramique, jeux de chevaliers, et jeux anciens ont amusé les petits et les grands. Mini restauration, bar à eau, glaces et barbe à papa ont régalé les familles... Rien ne manquait...

 

La Chasse au féminin a préparé une animation "A chacun son bec" pour apporter des connaissances aux plus petits. Nous avons encore du travail pour parfaire notre action, certains enfants n'ayant pas la chance de connaître les oiseaux, canards ou autres espèces...

 

Les Albrans ont travaillé l'environnement et le thème du compostage. De nombreux visiteurs n'ont pas hésité à plonger les mains dans les sacs de terreaux pour repiquer de jolies fleurs offertes par nos amis Lucien et Nicole, fervents bénévoles de notre association.

Pour parfaire le tout, nous avons largement évoqué "le recyclage" de tee-shirts en sacs à courses, profitant largement de l'interdiction des sacs plastiques qui parsèment notre planète et nuisent largement à la biodiversité.

Un merci tout particulier à Valérie dans la confection des sacs à courses et à Joël pour sa disponibilité dans la communication.

 

Preuve que le chasseur est le premier acteur de la biodiversité, nous avons étonné, surpris et encouragé le public à mieux connaître notre passion, puisque occasion nous a été donnée d'échanger largement sur le thème. Nous sommes toujours heureux d'évoquer le sujet et de partager notre travail en faveur de la nature.

 

 

 

 

 

Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Quartiers d'été sous le soleil -Base nautique 2016
Published by pauledub - dans eco nos actions ou formations

Bienvenue Chez Les Albrans

  • : Le blog de l'Association des Albrans
  • Le blog de l'Association des Albrans
  • : Faire partager notre vie associative, donner les informations utiles aux chasseurs, aux pêcheurs et partager les problèmes écologiques et d'environnement avec les non initiés.
  • Contact

© Association Les Albrans - Beuvry
Tous droits réservés.
Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'association.

Rechercher

 

http://birtee.com/en/wp-content/uploads/2013/06/Logo-Facebook-fran%C3%A7ais.jpg

Merci de votre visite

compteur de visite html